Livre d'or

 

 

 

 

Un grand "MERCI" pour vos retours et vos commentaires qui m'apportent la confiance et l'inspiration nécessaires à mes prochains travaux....

Encore une fois.... MERCI !

47 message(s) dans le livre d'or

  • Antoinette
  • Le 26/05/2016

Bonjour Madame,

Les mots peuvent tuer. Vous avez bien raison. Mon père était violent envers ma mère. Maintenant à 70 ans, il est encore violent mais verbalement. Ma mère est magnifique et une parfaite maman (que je protège trop). C'est grâce à elle que je suis en vie aujourd'hui. Car mon père, m'a dit un jour (j'avais 12 ans) que je n'étais pas sa fille. J'ai été blessée par sa maltraitance verbale car j'ai toujours su qu'il était mon père (d'abord parce que je lui ressemble énormément et parce que ma mère est une femme fidèle). Ces mots (entres autres) m'ont d'une certaine façon 'tuer'. J'ai toujours été timide, discrète, invisible. J'ai été embauché comme comptable pour ma discrétion (c'est pour dire...). J'ai énormément souffert d'hypocondrie. Et je suis convaincue que tout est la faute de mon père.
Continuez......Vous lire réconforte.

  • Catherine
  • Le 19/05/2016

Une artiste de la nature humaine ! Quelle réalisme et quelle sensibilité ! La précision des traits capte l'émotion des personnes, de leur corps ... et transcende la vie jusqu'aux âges les plus redoutés ! A conseiller à toutes celles et ceux qui ont peur de vivre, de vieillir ! Une ode à la vie, la vraie vie, empreinte de sentiments et marquée par le temps. Merci Valérie !

Quels liens magnifiques entre ton métier et ton expression picturale
Tu vois au delà des traits et stigmates de la vie

  • AUBRY Philippe (site web)
  • Le 06/01/2016

j'étais venu pour lire votre article sur la maltraitance psychologique des parents sur leurs enfants, via Facebook ....
et je repars avec de magnifiques dessins et peintures, paraissant êtres pour certain(e) des photos, comme cette grand-mère et le pot de confiture ...
Ce qui m' émerveille c'est votre capacité à figer les émotions en des fragments d'humains : les mains, les doigts ....
J' aime ces mains qui s'étreignent, ces doigts qui s'enserrent, et qui disent tout le reste sans le montrer .....
je perçois votre sensualité à travers ces tranches d'émotions ....
Merci
Philippe
peut-être me direz-vous un mot sur votre parcours de psychanalyste ......

Écrire un message sur le livre d'or